Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 20:52

Jyrawan a écrit:Le blond était sortit de taverne, besoin de s'aérer, de se changer les idées... De toute manière la tavernes était silencieuse malgré une apparente vie de l'extérieur. Il aurait pu rester c'est vrai, il aurait pu... Seulement ce jour la il n'en avait pas envie. Il avait envie de bouger le Jyr. Sortir en ville lui ferais peut-être du bien.
Il avait a peine fait quelque pas que "l'ami d'Eole" pointait le bout de son nez... Hasard ou coïncidence? Peu importe... On aurait bien pu lui dire que c'était un hasard. Il n'en pensait pas moins que des qu'il était dans les parages il ne se montrait pas... Il ne l'avais pas vu depuis plusieurs semaines peut-être même un mois ou deux. Alors il voulait bien croire que c'était parce qu'il ne passait pas aux bons moments, mais tout de même.

Cela plus le fait que Nuage taquinais Lyn. Elle le rassurait oui. Et il avait confiance en elle. Cependant il y'avait toujours ce doute que l'expérience lui avait apporté. Un homme amoureux peut parfois se montrer patient, très patient, attendant son heure, attendant la moindre brèche pour achever l'obstacle qu'il représentait. Jyr comprenait l'amitié qui les liaient, cependant il avait du mal a saisir les mots échangés, demis mots a peine voilé, ecrits ou prononcés en tavernes. Ils connaissait le pouvoir des mots... Il les connaissaient...

Il se sentait perdu la, partagé entre la tristesse et la colère. Lyn s'était éloignée depuis quelques temps, lui aussi. Ils s'étaient un peu moins vu... Ces entrainement et son sommeil léger l'avait un peu séparé de lui... Et lui avait ses propre occupations aussi... Il avait pensé pourvoir la retrouvé un peu a Tulle un petit moment de calme. Apparemment ce ne serait pas le cas. Il maudissait ce vent qui soufflait, il se maudissait lui même dont la colère obscurcissait les pensées. Il avait marché longtemps et avait finit par franchir les rempart s'enfonçant dans la forêt. Il avait le regard noir. Ce regard qu'il arborait parfois qui le rendait capable de tout.

Il savait que cette colère ci pouvait le mené a la mort... Il l'avait déjà vécu avait déjà fait des choses stupides a cause d'elle. Mais il ne pouvait s'en empécher. Il avait besoin de se calme qu'il ressentait dans ses bras et ... Il ne pouvait y être présentement. Il fini par ressortir du bois il marcha encore un peu arrivant face a un grand chène il lui porta un coup de rage... si fort qu'en écho au cri de sa rage il n'entendit que le bruit de ses os brisés. Alors il s'affala contre le tronc pleurant ce qu'il pouvait versés de larmes. Non pas qu'il avait mal non... Il ne ressentait aucune douleur physique... La douleur s'était une douleur moral... Il avait besoin de sa rose besoin de croire en elle de toute ses petite attention quotidienne qui faisait qu'il était heureux. Pourquoi fallait -il qu'un nuage passe dans le ciel assombrissant le soleil qui la faisait resplendir? Il n'en savait rien... C'était ainsi... Il serait toujours la toujours a lui tourner autour et lui n'y pouvait rien. Il n'y pourrais jamais rien. Il devait accepter ou souffrir.

Lyn était devenu son trésor, elle lui avait tout donné, tout. Même dans ses rêves les plus beaux il n'avait espéré une vie si merveilleuse. Alors pourquoi? Pourquoi se sentait-il si triste? Etait-ce sa faute? Peut-être un peu... Il ne savait pas. Il en demandait trop? Il avait voulu qu'elle laisse tomber le paraitre pour être simplement. Même si cela lui coutait elle avait fais des efforts. Lui aussi en faisait, il essayait d'être la pour elle, de lui témoigner son amour chaque jour. Veiller sur cette famille qu'elle lui avait offert. Il avait changé un peu a son contact. Certains aurait dis beaucoup mais en réalité juste un peu. Il s'en était passer des chose depuis St Claude, depuis Bézier... Tellement de chose... Il devait réapprendre... Oui réapprendre... Il fallait qu'il réapprenne a vivre. Elle lui avait rendu l'espoir, maintenant a lui de retrouver confiance. Confiance en l'avenir en cette vie qu'il n'avait pas espérée. Il avait perdu quelque chose que Llewelyn ne pouvait le lui apporter. C'etait a lui de faire l'effort. A lui de faire un pas vers elle, de se confier, s'ouvrir. Mais comment?

Il avait toujours du mal a parler. La plupart du temps il fallait lui arracher les mots. Etait-ce de la peur? Peur de la perdre? Pourquoi serait-ce le cas? Ils s'aimaient... Alors c'est seulement qu'il est un parfait idiot? Peut-être oui... Il devrait lui écrire... enfin... Chaque chose en son temps. Il fouilla sa besace de sa senestre, en sortit de quoi bander sa main droite...
Un jour faudra que j'arrête de faire souffrir mon pauvre corps pour matérialiser mes douleurs morales... Une fois cela fait il pris sa plume. Ce n'est pas facile de cette main... Il avait déja du apprendre a utiliser ses deux mains... Mais il n'avait jamais songé a utiliser celle ci pour ecrire. La lettre ne fut donc pas très longue mais ce qu'il avait a dire fut écrit.

Il siffla comme elle le lui avait appris sans grand espoir. Attendant un instant scrutant le ciel.. Il recommenca une fois... Toujours rien...
Une dernière fois et après ... Après je crains que j'aurais vraiment tout gaché... Il siffla encore avant de voir Ekaryn un peu surpris qu'elle l'es entendu. Il lui tendis son bras droit de toute façon la main étant inutilisable il se fichait comme "de sa première chemise" de ses serres dans ses chairs. Il lui confia sa lettre caressant l'oiseau. Pour lui elle était plus qu'un simple messager. Il savait que certains ne comprendrait jamais. Mais Ekaryn était pour lui comme une amie.

Llewelyn...

Je crois que je vous doit des excuses... Pour mon comportement. Je vous les doit mais j'aimerais le faire de vive voix. J'espère sincérement que vous m'en laisserez l'ocassion.

J'ai besoin de vous. Besoin de vous a mes côtés. Je vous aime Llewelyn. Je sais que ces mots sont bien peu de choses et n'excuse pas ma conduite. Pourtant si vous saviez. Si vous saviez lire en moi a quel point je vous aime.

Alors s'il vous plait... Laissez moi une chance de m'expliquer, de me faire pardonner et de vous montrer mon amour.

Je dois vous laissez j'ai de la route a faire pour revenir en ville.

Je vous aime

JdL

Ps: Je m'excuse de l'ecriture maladroite de ma plume...

Va Ekaryn... Va... Il donna l'appui nécéssaire pour qu'Ekaryn s'envol la voyant disparaitre sous un rideau de larmes sur ses yeux.
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 20:54

Llewelyn a écrit:[rp]Une taverne de Tulle, la blonde et son amoureux, sa protégée et le jeune diacre... La conversation s'étiole un peu a d'autres profits, Jyrawan qui décide de s'en aller, surprenant un peu sa compagne puisqu'habituellement ils partent ensemble... N'ayant rien de spécial a faire elle reste donc discuter avec le diacre et Larig, quand Nuage arrive... Salut courtois comme d'habitude, le diacre s'en va et voila que bien évidemment l'ami céleste cherche quelques compliments a faire a la blonde...

C'est un jeu entre eux, gentillet, sans conséquences... Enfin sans conséquences, ça reste a voir puisque Jyrawan craignait Nuage, Lyn avait beau l'assurer de son amour, le rassurer... Il savait Nuage amoureux d'elle. Il le savait parce qu'elle le lui avait confirmé.Pourquoi lui aurait elle menti? Elle abhorrait le mensonge. Elle avait demandé a Nuage ses sentiments envers elle, elle lui avait répondu qu'elle ne l'aimait pas mais qu'elle ne voulait pas se passer de son amitié.

Il la taquina sur la lumière de ses yeux, la blonde opposa leur couleur verte, passant le compliment en dérision sous le couvert du glauque... Qu'ils les qualifient d’émeraudes l’indifférait totalement, elle même le disait... Et la jeune Larig qui ajoute une couche en arguant sur sa blondeur qui reflète la lumière des torches... Décidément elle ne s'en sortirait pas... Un peu d'air pris a la fenêtre la fit découvrir que son compagnon ne s’était pas éloigné de beaucoup... A peine la taverne d'a coté en fait. Et en charmante compagnie qui plus est.

La douleur naquit quelque part au niveau de son ventre... Non il ne pouvait pas faire cela! Pas lui! Il n'avait quand même pas... Quelqu'un d'autre?... Ça expliquerait la distance récente, les absences... Et Cah qui lui avait ouvert son monde. Qui avait choisi de se battre, de survivre pour lui. Uniquement parce qu'elle était sure qu'il ne l'abandonnerait jamais.

Elle donna les ordre rapidement en taverne, a Larig et a Nuage de se tenir prêts a partir le lendemain, qu'elle reformerait la lance. Sans Jyr. Cela elle ne le dit pas. La gamine partit proposer un truc a Jyr a coté, une embauche pour la journée. Nuage en profita pour perdre son air malicieux et conseiller a Cah de ne pas entrer dans le jeu de son compagnon. Avait il décelé en elle la jalousie? Était cela d'ailleurs?

Elle avait peur qu'il l'abandonne, qu'il en préfère une autre... Et elle avait mal. La douleur chez elle, se muait en colère qu'elle consumait ensuite en s’entraînant avec rage en sa salle d'arme. Elle quitta bien vite la taverne, sans vouloir entendre ce que disait Nuage, sans même expliquer a sa presque filleule... Il fallait qu'elle sorte. Qu'elle évacue... Jyr l'abandonnant... Elle ne pouvait pas supporter cette idée, pas après qu'elle ai fait tant pour l'accueillir chez elle, lui donner sa place...

Elle arpenta rapidement les rues tullistes, le pas frappant la chaussée pavée avant qu'une petite silhouette la rejoigne. Elle décida de paraître calme, d’étouffer sa rage au profit d'un enseignement a donner a l'enfant, puisqu'elle voulait entre autre apprendre les armes, autant transformer son défouloir en cours.


Venez Larig, nous allons trouver une grange assez spacieuse pour manœuvrer en toute tranquillité, je voudrais voir vos capacités et qui sait, vous montrer quelques passes d'armes.

Oui c'est cela, oublier qui elle était pour le moment, oublier la femme au profit du maistre d'arme et cloîtrer son coeur dans sa citadelle de glace pour ne pas souffrir, ne pas y penser. Parce qu'y penser, c’était sombrer. Écoutant d'une oreille attentive la réponse de la gamine qui semblait toujours partante quand il s'agissait de bouger, elles trouvèrent rapidement l'endroit idéal.

Llewelyn n'eut cependant pas le temps de se dévêtir jusqu'aux braies et chemise que son hibou ulula, prévenant ainsi qu'il portait missive. Qui donc pouvait bien utiliser Ekaryn comme messager? Elle ne reconnu pas l'écriture adoncque entra t'elle dans la grange, vers une lanterne pour mieux déchiffrer, entraînant la petite avec elle.

Les mains tremblèrent en même temps que son menton, que tout son être. Jyrawan s'excusait... Il s'excusait de sa conduite. Même a l'abri de sa citadelle, le coeur de la blonde vola en éclats a lire ses mots. Ainsi il avait fauté. Il s'en excusait, arguait qu'il aimait mais... Sa conduite. L’âme peut elle hurler? Si c'est le cas, celle de la blonde hurlait en elle jusqu’à se briser.

Ce n’était pas possible. Il ne pouvait pas avoir fait cela, pas lui! L'air manquait pour respirer, sans réfléchir, Lyn renvoya d'un geste sa jeune protégée, geste qui lui mis la lettre entre les mains, comme si la blonde voulait qu'elle emporte avec elle la douleur causée par ses mots, se détournant, elle n'attendit même pas de savoir si la petite s’était éloignée. Lyn se statufia, se retirant en elle même pour ne trouver qu'un abîme de douleur et de ruines.

Si seulement elle pouvait se perdre dans ses abysses et ne plus jamais revenir.
[/rp]
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 20:55

Larig a écrit:Elle avait suivi sa future marraine, son mentor, celle qui lui apprendrait à se comporter "commifo", à grandir bien et droit.

La proposition de l’entraîner, alors qu'elle avait craint d'être chassée au vue de l'humeur chagrine de Llew la fit sautiller de plaisir, tandis qu'elle la suivait dans une grange où elle commencèrent à se préparer.
Enfin, la Dame, car elle-même n'avait nulle robe à retirer et pour cause, les beaux vêtements, c'était pas dans ses moyens.


Euh M'dame, l'épée je connais pas encore hein? M'sieur Finn il voulait que je fasse le bâton, pis après on est passés au Goedendag, il disait que c’était trop lourd pour moi. C'est vrai qu'elle pesait son ép.....

Un froissement d'ailes lui frôlant le visage l’interrompt, elle sursaute en voyant une chouette se poser, portant un message que Llew se met à lire à la lueur d'une mauvaise lanterne.
Pas bonne nouvelles dans ce courrier on dirait, jamais elle n'a vu Llew dans un tel état , mains tremblantes, larmes prêtes à couler. L'était plutôt crâneuse la dame, riant de tout, sachant dire un non sans crier mais qui était obéi dans l'instant.

Larig se retrouve avec le billet dans les mains, le déchiffre à son tour....


Mais... mais c'est tout gentil m'dame ce mot!

Il vous aime ce gars, bon p'têtre un peu jaloux? l'a du voir votre ami arriver..

Pourquoi vous êtes triste comme ça?
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 20:59

Llewelyn a écrit:[rp]Il est des moments ou le temps se fige. Quand on aime, qu'on partage un instant d’éternité a deux, a tutoyer les étoiles... Et quand on souffre. Les secondes s'égrenèrent avant que Lyn n'entende la voix de jouvencelle parler de la lettre, d'autre encore avant qu'elle ne comprenne le sens des mots, ce qu'il pouvait dire... Et encore des secondes, petit traits de temps découpés qu'on étire avant qu'elle ne soupire et réponde

On ne s'excuse pas quand on a rien a se reprocher... Jaloux oui, il l'est. Sans aucune raison de l’être.

L’épaule qui heurte le pilier sur lequel est accroché la lampe, la blonde se laisse glisser tout contre, jusqu’à s'agenouiller au sol, toujours appuyée contre le bois... Qui sait si elle est capable de tenir droite seule?

Qu'il ai vu mon ami? Qui? Nuage? Qu'est ce que Nuage vient faire ici? Jyrawan a choisi de quitter la taverne pour rejoindre une femme. Je l'ignorais juste. Et il a fait cela avant que Nuage ne vienne.

Redressant l’émeraude noyé de brume vers la fillette pour expliquer, se condamnant elle même en prononçant ses mots

Il y a parfois ou on est pas assez aimé et que l'envie nous prend de chercher ailleurs a être mieux aimé... Je ne pensais pas que cela arriverait pour moi, je croyais que je l'aimais assez pour qu'il soit heureux... ce n'est visiblement pas le cas.

Peut être qu'il a fait une erreur a aller voir ailleurs et que maintenant il s'en excuse mais... Je ne saurais pas le supporter. Qu'il soit donc heureux ailleurs, si j'ai échoué a faire sourire le monde pour lui.


Lyn ferme un instant les yeux, le temps de se recentrer, de se taire, se n’était pas encore l'heure pour la fillette d'apprendre ce genre de leçons, et la vie s'en chargera bien mieux que tous les mots ne pourrais le dire. Elle rouvrit les yeux, décidé a passer au dessus, a oublier

On va voir ce que tu vaux au bâton, je vais bien trouver une fourche a démancher...

Passer au dessus. Faire autre chose sinon elle allait hurler. Elle prit soin de se composer un masque avenant, bien que cachant toute émotion, pour ne pas perturbée la jeune fille...

Voyons ce soir en entrainement, demain nous reprendrons la route mais au moins, on saura ce qu'il faut t'apprendre.
[/rp]
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 21:02

Larig a écrit:Elle écoute les mots hachés, essayant de comprendre ce que raconte Llew

On ne s'excuse pas quand on a rien a se reprocher
....................................
Jyrawan a choisi de quitter la taverne pour rejoindre une femme.

Ca elle avait compris quand la dame l'avait envoyée demander à Jyr s'il voulait s'occuper de semer son maïs, alors qu'il se trouvait dans une autre taverne... et avec une femme. L'était jalouse cétou. Mais il avait peut être tout simplement assez de la conversation en cours. C'est vrai qu'elle n'avait pas vu de geste tendre comme Llew avait l'habitude d'en faire.
Oh rien de voyant, un effleurement, un regard tendre... Mais ce soir elle n'avait rien remarqué; faut dire qu'elle écoutait plutôt le diacre, ex futur plutôt qui semblait ne plus savoir ou porter ses pas.


Peut être qu'il a fait une erreur a aller voir ailleurs et que maintenant il s'en excuse mais... Je ne saurais pas le supporter. Qu'il soit donc heureux ailleurs, si j'ai échoué a faire sourire le monde pour lui.

Sont bêta les grands, y a pas... Elle a bien vu qu'il ne cherchait pas une proie, les hommes comme ça, elle a appris à les repérer et s'en méfier.

Mais m'dame, moi j'y suis allée le voir, ben il causait poliment avec une dame mariée, y se tenait très bien et l'était pô familier du tout.

L'entrainement.. il est bien question de ça. Nan nan, y a mieux à faire, elle veut plus voir Llew pleurer, oh elle se cache, mais en dedans ça doit être une vraies cascade.

J'crois pô que c'est l'moment m'dame avec votre permission... Faudrait plutôt aller l'voir et causer avec lui. Pis c'est pô l'genre à vous faire des affronts comme ça.
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 21:03

Jyrawan a écrit:Jyr était torturé, qu'est ce qui l'attendrait a Tulle? Peut-être rien... Peut-être un horrible cauchemar. Lyn ne pouvait savoir ce qu'il ressentait. Elle pensait pouvoir le comprendre et pourtant. Il ne pouvait vraiment expliquer ses ressentit ses impressions. Elle n'y était pour rien non. Il le savait. Mais il avait besoin d'elle , peut-être était ce trop demander. Peut-être qu'il devait lui comprendre. Ou bien était-il fautif tout les deux? Leur entêtement et leur colère n'avait jamais favorisé leurs échanges. Il aurait voulu lui expliquer. Il avait essayé mais... Il avait peur de ses propres mots... Mal interprété ils feraient l'inverse de ce qu'il souhaitait... Et ça il ne pouvait s'y résoudre.

En même temps il avait ce qu'il voulait... Il avait voulu suivre Lyn, il avait voulu la suivre parce qu'il en était tombé amoureux. Il lui avait confier sa vie, il ne savait le lui dire, le savait elle? Peut-être que oui. Peut-être pas. Il s'était épris d'elle a vouloir rester malgré ses avertissements. Au début il avait penser ne pas souffrir s'il devait un jour la perdre. Il aurait vécu heureux au moins un temps. Seulement voila... L'amour qu'il lui portait avait grandi et il savait désormais qu'il ne pourrais vivre sans elle. Même si pour Aulne il serait capable de tenir sa promesse, comme une ombre errante aillant perdu la seule chose essentiel a sa vie: "un coeur". Llewelyn était la gardienne du coeur de Jyrawan et il en serait ainsi. Il l'avait plus ou moins choisi, mais en réalité il n'avait fait que le premier pas sur une route sans retour. Une route tortueuse mais pour lui c'était la seule route. La seule qui le rendrait heureux.

Il s'était relevé, essuyant ses larmes... le voyage de retour serait plus long que l'aller. Sauf s'il arrivait a retrouver un sentiment porteur de force. Il n'en connaissait que deux ou trois chez lui. La colère passée il faudra donc faire sans. Il fit quelque pas avant de se retourner, il observait "son" arbre... Il se fit une promesse, une promesse pour lui même, ne la prononçant pas avant de s'en retourner. Ce qu'il avait promis ce jour la scellait a jamais son destin.
Il retraversa le bois... remonta vers la ville lentement avant de franchir a nouveau les remparts. Dans ses yeux vides on ne pouvait y lire qu'une immense tristesse. Il chercha donc la taverne la plus reculée de la ville, celle ou on ne le dérangerait pas. "Seul au Monde" c'était le nom de celle ci, il n'aurait pas pu trouver taverne plus adapté a son humeur du moment. Il s'y installa au fond, dans le coin, ce même coin qu'il avait choisi en Montpellier. Il l'attendrait ici aussi longtemps qu'il le faudrait.

Il semblait que même la taverne la plus reculée de la ville ne soit pas un lieu de paix et de tranquilité. Surement que les habitant se sentait l'envie de parler croyant les autres tavernes occupées par des couples qui n'en était pas d'ailleurs mais les gens avait cette habitude stupide de ne pas venir parler quand ils voyaient un homme et une femme seuls en taverne. Enfin quoi qu'il en soit il préféra se taire plutôt que de claquer la porte ou de les jeter comme du poisson pourri. Il n'était pas d'humeur a causer.

Il pensait a sa rose, a lui, a Andréa, Shae, Az... Ils les avaient tous adoptés, aimés. Il ne voulait pas les perdre mais la décision ne lui appartenait plus désormais. Seul le temps qui passe, les prochains mots qu'ils échangeront détermineront si oui ou non la routes qu'il a empruntée se poursuit ou s'arrête.
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 21:04

Llewelyn a écrit:[rp]
J'crois pô que c'est l'moment m'dame avec votre permission... Faudrait plutôt aller l'voir et causer avec lui. Pis c'est pô l'genre à vous faire des affronts comme ça.


Pas le moment, non ça ne l’était pas... Mais de toutes façons ce ne serait plus jamais le moment. Pas le genre de Jyr non, ça elle aurait juré que non... Mais de quoi s'excusait il alors? Si la dame était mariée... La blonde n'arrivait plus a réfléchir. Trop tard. Qui savait que la raison de Cah était déjà dévastée? Elle ne se relevait pas. Perdue entre son passé et son présent, a vivre pour Jyr, pour élever leurs enfants... Pour donner un sens a son monde mais...

Cah elle, elle avait disparu déjà. Elle ne tenait que parce qu'on le lui mandait... Et l’abîme de souffrance dont elle se tenait tout au bord dans sa tête. Le précipice dons les bras de Jyr la sécurisait. Elle vivait pour lui. Simplement pour lui. Parce que rien ne revenait de sa vie avant lui, parce qu'elle avait tout perdu déjà avant de le rencontrer...


Je ne sais pas Larig... allez vous amuser si vous préférez, ou faire quoi que ce soit qui vous siéra... Je vais rester un peu ici je pense.

Le hérisson ne tiendrait pas... Pas la peine qu'elle se leurre. Elle avait depuis longtemps perdu sa superbe, ne maintenant que l'ombre de ce qu'elle fut.
[/rp]
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 21:04

Larig a écrit:Aller s'amuser.... ah ben ouiche la riche idée que voila; comme si elle avait envie de s'amuser... nan nan fallait rester avec Llew, pas la laisser.

Mais quand elle voulut s'asseoir près d'elle elle fut chassée d'un geste de la main sans appel.

Elle repartit la tête basse, fouillant quand même du regard les ruelles, peut être pourrait-elle retrouver Jyrawan,

Rien nulle part, alors elle repartit vers les tavernes... qui sait, c'était son dernier espoir de le joindre.

avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 21:05

Jyrawan a écrit: Non décidément les gens lui en voulait, bien sur pas consciemment non... Non non mais apparemment il ne semblait pas vouloir comprendre qu'il souhaitait resté seul. Enfin l'avantage c'est qu'après la demoiselle était entré un sire, il avait l'air charmeur et elle semblait encore assez naïve. Jyr ne doutais pas que les laisser seuls était la meilleure chose a faire. Pourtant il avait accueillie les gens sèchement, gardant une bonne distance entre lui et la porte mais bon... Rien ne semblait vouloir y faire alors il salua brièvement et sortit.

Il vit alors un pigeon fendre l'air jusqu'à lui. Une lettre? Pour lui? Il y'avait que quatres personne qui lui écrivait maintenant. Au lieu des trois habituelles. En l'occurence il s'agissait de la dernière en date... Il ouvrit la lettre... Effaré a sa lecture, une lettre d'adieu... Une lettre d'adieu... Décidemment... Il était voyant? devin? Peu importe... Tout ce qu'il préssentait jusqu'ici c'était réalisé... En plus elle lui donnait l'ordre de ne rien dire... Rien du tout. Pas de lieu, a donné, pas de destinataire a informer. Elle voulait garder cela secret, ne rien dire. Il ne comprenait pas pourquoi mais respectait ce choix.

Les mots de la fin était encore pires que les précédants , elle lui disait adieu qu'elle ne lirait pas la réponse. Pourtant il l'écrirait cette réponse. Mais les mots ces "derniers" mots avait quelque chose de touchant. Il n'aurait su dire quoi. Il n'avait jamais été vraiment très proches, il ne s'était même surement jamais considéré comme des amis. Curieux comme parfois les choses les plus simples peuvent marquer les esprits. Quoi qu'il en soitil fini par s'installer dans la taverne " Après la pluie viens le beau temps" Oui hein? Quel excellent choix de taverne. Oui ce serait parfait...

Il avait pas encore sortit de quoi prendre la plume petit instant de répis qui lui changeait les idées bien que ne les rendant pas plus joyeuses. Répit de courte durée quand Larig entra dans la taverne essoufflée... Hum... Elle était surement venue lui parler au sujet de Lyn. Cependant Jyr patienta pour savoir ce qu'elle avait a lui dire. Il aurait tant aimé que Llewelyn vienne... Seulement on a pas toujours ce qu'on souhaite dans la vie.

Jyr ne comprenait pas trop ou la petiote voulait en venir au fur et a mesure de la conversation. Avant qu'elle se mette a lui parler de leur entrainement légèrement hésitante. La il comprit ou elle voulait en venir. Elle souhaitait que Lyn et lui est une discussion. Qu'ils se parlent. Et même si Jyr savait que ce moment était inévitable et surtout nécessaire. Il le redoutait un peu... Comment savoir a quoi s'attendre avec sa Rose épineuse? Elle avait du caractère, et lui aussi... Cela promettait une discussion animée. Il suivit Larig pour qu'elle le conduise a cette fameuse grange.
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 21:05

Larig a écrit:Le pire moment de sa jeune vie..... quoique..... c'était encore une leçon pour elle, que c'est compliqué les grands.

Après moult détours, elle avait du dire qu'elle avait lu son mot, lui avait montré les phrases assassines sur lesquelles Llewelyn s'était bloquée.
Accepté au passage une explication sur sa main blessée sans s'y trop attarder...

Elle avait essayé de lui faire comprendre que si elle avait reçu d'un amoureux imaginaire un tel message, elle n'aurait pu aller au delà des mots d'excuse, de la demande de pardon...

Qui demande pardon avoue une faute et la dame avait stoppé là sa lecture même si ses yeux avaient su lire tout le message.

Situation incongrue où la jeunette devait prendre sur sa timidité il fallait qu'ils se parlent face à face et elle était pour le moment le seul lien possible.

Elle pensa qu'il l'avait comprise quand il accepta de la suivre jusqu'à la grange où elle espérait la trouver encore.

Et Llewelyn y était blottie contre un pilier.

Larig fit entrer Jyrawan, le poussa vers la dame et fermant la porte s'y appuya , bras croisés. qu'ils parlent seul à seule , ils n'en sortiraient qu'à deux, du moins elle l'espérait.
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 21:12

Jyrawan a écrit:Jyr était entré... la blonde avait eu un geste vers lui quand il s'accroupi près d'elle il prit sa main y melant ses doigts... Elle était froide... Elle avait le regard sombre... La citadelle... Elle était retourner se murer. La voir ainsi faisait atrocement mal a Jyr, de même que les mots qu'elle prononçait par moments...Mais il ne fléchi pas... Il devait tenir il devait arranger les choses... C'était la seule façon de réparer son erreur. Il n'aurais jamais du fuir. Non au contraire. Il aurait du être plus présent que jamais. Elle semblais avoir si mal... Et lui s'en voulait. Il savait qu'elle l'aimait mais il n'avais jamais su vraiment a quel point.

Il la prit dans ses bras elle demeurait parfaitement insensible a ses geste. il ne savait trop comment faire. Il répondait a ses question , lui parlait de ce qu'il ressentait. Doucement il sentit son coeur s'ouvrir davantage. Les craintes qu'il avait de lui parler se dissipait. Tout doucement les mots venaits... Attentif a ses moindres geste ou paroles. Il s'écoutait l'un l'autre. Plus le temps passait et plus la glace fondait malgré le froid naissant de la nuit. Tout deux avait oublié Larig qui s'était assoupis derrière la porte. Ils avaient besoin de ce moment. Besoin de comprendre, de ce comprendre, d'échanger. De ressentir a nouveau de se confier l'un a l'autre.

Et des confidences ce soir la il y'en a eu... des secrets bien garder, des douleurs et des peines, ils leurs avaient fallut ça pour qu'ils puissent enfin se dirent les choses, se redirent les choses. Elle le lui avait redis... Ces mots qu'il avait besoin d'entendre elle les avait prononcés... Leur saveurs était différente. Les mots étaient les mêmes mais le goût en était que plus doux, il le faisait frisonner. Il se parlèrent encore un peu se souvenant d'un coup que Larig devait encore être la. Alors il se relevèrent Llewelyn s'attardant sur la main de Jyrawan. Ce qui bien évidemment le fit maugréer. Cependant il n'était pas d'humeur a se battre en duel avec elle. Pas ce soir, ce soir il n'avait qu'une seule envie, s'endormir au creux de ses bras, savourer ces retrouvailles avec elle.

Elle ouvrit la porte trouvant la petiote assise parterre. La pauvre... Elle devait mourrir de froid. Ils allaient veiller sur elle. Elle faisait partie de la famille maintenant pour eux. Llewelyn était sa marraine, et lui était son ami. La blonde la pris dans ses bras pour la ramener a l'auberge. Jyr suivant alors qu'un sourire se dessinait sur son visage. Qui aurait pu penser que cette journée finirait ainsi? Personne... Et il devait cela a Larig. Il avait une dette a vie envers elle.

avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 21:13

Llewelyn a écrit:[rp]La petite était a peine sortie que la blonde s’était remise a faire ce qu'elle savait le mieux. Devenir un miroir. Chasser toute pensée, toute émotion d'elle même pour n’être que le reflet de ce que l'on voulait voir mais un miroir, quand personne ne le regarde, est vide. Vide, comme son âme. S'il fallait qu'elle recommence elle saurait le faire. Les minutes s’égrenèrent avant que la porte ne s'ouvre a nouveau, non pas sur Larig, mais sur Jyr qu'elle ramenait.

Il est des moments ou la nuit parait plus froide, des moments ou, celle que l'on appelait le "sourire de Murât" se faisait apathique, emprisonnée dans une de ses crises de misanthropie, la voix impersonnelle, glacée, s'expliquant, tranchant dans le vif, les mots se faisant fouets qui lacèrent l’âme de qui l’écoute avec une parfaite indifférence que d'aucun nommerait cruauté. Se décrivant elle même comme si elle était autre. Elle gardait cependant conscience de son environnement avec l'acuité de la guerrière qu’elle était, enregistrant les détails sans vraiment y prendre garde...

Parfois elle se demandait jusqu’où s’étendait le lac de son indifférence une fois retirée dans sa citadelle... Elle savait que Jyr avait besoin d'entendre qu'elle l'aimait. Elle devait le lui dire. Mais elle ne pouvait pas, pas maintenant. Pas pendant qu’elle était cloîtrée a l’intérieur d'elle même. Elle choisit d’évoquer encore un autre de ses secrets après la consistance exacte de sa prison intérieure, elle évoqua le choix qu'elle avait fait récemment. Il n'y avait pas un mois. Le moment ou elle avait du se battre pour sa vie et ou elle avait choisit de vivre et souffrir plutôt que trouver le paradis sans lui.

Vivre et souffrir.

Elle n'avait pas le droit de s'accorder l'indifférence de sa citadelle et de l'imposer a Jyr! se fustigeant elle même, elle se battit pour en sortir, pour lui revenir, ce choix elle l'avait déjà fait et elle s'y tiendrait! Revenant a elle même elle pu enfin le lui murmurer, oui elle l'aimait! Elle l'aimait a ne pas vouloir voir le monde sans lui. Cela fait, ils purent enfin s'enlacer, se serrer l'un contre l'autre... Elle était revenue. Et avec sa évidemment, la conscience de ses devoirs... La main de son amant a soigner, la petite a la porte...

Il prirent ensemble le chemin de la sortie, découvrant Larig endormie, les lèvres presque bleuie de froid... Quelle idée. Cah imposa qu'elle la porte jusqu’à l'auberge, l'installant dans le lit de sa fille et cette dernière dans le lit parental... Au matin c'est avec une tasse de lait au miel qu'elle réveilla sa future filleule, avait elle conscience d'entrer ainsi dans la famille? Dans l’après midi, Jyr manda a ce que la jeune fille fasse Noel avec eux. La blonde ne comptait pas faire autrement mais elle laissa le soin a Jyrawan de l'annoncer a la petite.

Elle toussait d'ailleurs. Mais semblait pleine de vie. La blonde, après avoir écrit une lettre a son compagnon, finalisant de le rassurer, se retrouva déguiser en mère noël, taquinée sur sa garde robe et sur sa passion des armures... Elle en avait des vêtement c'est vrai, trop. Jyr voulait faire un tri. Qui sait, peut être faire retoucher les vêtements et les donner a Larig? En tout cas, Lyn avait décidé de forger une épée pour elle. La journée fut douce, la nuit magnifique. Ils étaient heureux. En famille.
[/rp]
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Lun 26 Nov - 21:14

Jyrawan a écrit:[rp]Il avait le sentiment d'être un autre et pourtant il n'avait pas changé. Il était lui. Il était lui même mais il avait écartés ses craintes au profit d'une confiance nouvelle. Il avait comprit que sa peur n'avait pas de raison d'être. Que la seule façon pour lui d'avancer et d'être heureux c'etait de profiter de chaque instant, le savourer pleinement.

La tâche n'était pas si facile qu'elle en avait l'air. Il devait a chaque instant veiller a ce que sa rose ne manque de rien. Ni de soleil ni d'eau. Qu'elle s'épanouisse pleinement afin de resplendir. Elle rayonnait vraiment quand il se montrait plus serein et calme. Alors que quand il était en peine ou en colère, elle se refermait sur elle même... Lui renvoyant ainsi sa propre douleur de l'avoir fait souffrir.
C'est finalement cela qu'il avait comprit de plus important. Il avait le droit de souffrir, d'aller mal mais pas de le lui cacher. Il ne fallait pas lui cacher, jamais. Elle préférait qu'il lui dise, même si cela devait les mener a la dispute au moins elle saurait le calmé et le rassurer. Il finit d'écrire sa lettre se tournant vers ses colombes

La fuite ne résolvait rien et surtout ne laissait que peu de place a la réconciliation. Il ne savait si Llewelyn serait en mesure d'endiguer sa colère, il savait cependant qu'il ne pouvait se montrer violent avec elle, il l'aimait... Et jamais il ne pourrait lui faire de mal de cette façon. De plus sa rose épineuse avait un fort caractère et elle ne manquerait pas de le remettre a sa place... Petit sourire et joue rosies... Hum... pourquoi fallait-il toujours qu'elle lui laisse des souvenir troublant? Pour le simple plaisir de le voir rougir? Qui sais.

La lettre qu'elle lui avait écrite avait donc finalisé ce qui la veille avait été commencé. A savoir balayer ses crainte oublier ses peurs et lui montrer a quel point elle l'aimait. Et Jyr a travers les mots aurait presque pu toucher, sentir, voir cet amour. Un amour qui l'enveloppait, l'entourait et le protegeait. Il avait le coeur léger, il se sentait, bien il se sentait vivant et heureux. Ce petit épisode triste de leur vie avait été donc nécessaire afin qu'il puisse en ressortir plus fort. Mais même Lyn semblait avoir gagnée en force. Peut-etre le comprenait-elle mieux, pourtant il ne lui n'avait pas eu l'occasion de tout lui dire mais il se promettait de le faire des demain.

La nuit fut comme un rêve merveilleux, une nuit douce et chaleureuse au coin du feu. Une nuit de complicité et d'amour, une nuit magique comme il le faisait il n'y as pas si longtemps avant de prendre la route, soupirant de devoir la prendre et de ne pouvoir rester ainsi ne seraitce qu'un moment de plus. Un tout petit moment de plus. Parfois il insistait un peu... Il en avait besoin. Ce soir ils reprirent la routes entouré de leur amis, marchant main dans la main comme a l'accoutumé mais même dans la nuit noire on devinait sur leur levres un sourire radieux. La flamme de leur amour avait encore grandit ce soir la.

Le lendemain Jyr s'empressa de prendre de quoi écrire. Il avait besoin de coucher sur le papier ce qu'il ressentait et au lieu de faire une réponse a la lettre de son ange blond evitant soigneusement d'en reprendre le sujet, il se se concentra sur la redaction de sa vision du monde. Sur les evénements des derniers jours, le passé mais aussi l'avenir. Sur les moments ensemble et les mots échangés, il avait écrit tout ceci avec son coeur. A mesure qu'il écrivait il était soulagé... Enfin il avait reussi a lui dire ce qu'il éprouvait. Et maintenant il savait qu'il pourrais a chaque fois qu'il le désirerait, venir lui parler sans craintes, qu'elle serait toujours la pour lui...


Non désolé pas cette fois... J'ai besoin d'un messager d'exception pour cette lettre ci et il n'y en a qu'un qui peut remplir ce rôle. Il siffla Ekaryn après avoir ouvert la fenetre. Elle ne tarda pas a arriver... Il faudrais vraiment qu'il songe a proteger son bras. Il la caressa doucement lui confiant son pli a nouveau. Il la regarde un instant, se demandant ce qu'elle pouvait bien penser. Il lui sourit et la laissa s'envoler,la regardant s'éloigner pensif a la fenetre... Je vous aime Llewelyn de Lahmia[/rp]
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Jyrawan le Mar 27 Nov - 19:55

Larig a écrit:Elle s'était réveillée dans un lit inconnu, draps de toile fine sur un matelas fait de laine de mouton, un luxe qu'elle n'avait jamais vu auparavant, plus habituée aux couches de fougères ou de paille. Un feu ronflait dans la cheminée ses vêtements séchaient sur le dossier d'un fauteuil.
Une quinte de toux la plia en deux

Sur un tabouret près du lit, un bol de lait fumait encore, elle le but, le miel dont il était largement garni lui apaisa la gorge.

Elle essaya de se rappeler ce qui s'était passé, ah oui la grange, elle avait du s'endormir, mais ensuite?
Ce ne fut qu'après les avoir rejoint qu'elle put en constater le résultat mais aussi le regard nouveau qu'ils portaient sur elle.
Si une dame avait eu la gentillesse de se proposer comme marraine, désormais ce lien à venir lui semblait renforcé par une affection nouvelle, comme si Llewelyn et Jyrawan l'avaient totalement acceptée, intégrée.


Elle en ressentit une assurance nouvelle, la gamine qu'un père épuisé avait enjoint de rejoindre la ville pour survivre retrouvait un cercle aimant.

Elle continua à observer , à apprendre. Lyn, comme elle avait désormais le droit d'appeler sa marraine, montrait désormais ses sentiments, retrouvait une nouvelle gaîté. mais ils la surprenaient souvent et elle ne pouvait parfois comprendre ce qui se passait entre eux.

Libérée d'angoisses dont elle n'avait même pas eu conscience, elle décida de tester son jeune pouvoir de séduction... Oh pas bien loin, pour elle un baiser comme elle en voyait parfois lui semblait ....bouac, beurk!

Jyr lui avait un peu expliqué comment les hommes se comportaient, les classant comme dans de petites boites. Après une tentative complètement ratée, elle décida de ne s'attaquer qu'à des jouvenceaux ayant à peu près son âge. Les "vieux" lui faisaient peur, trop rusés pour son innocence.

C'est sur ces bonnes résolutions que se poursuivit leur séjour à Limoges.
avatar
Jyrawan
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tulle: [RP] Le sommeil de l'eau n'est pas éternel (Gargotte Limousine)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum